Les 6 compétences du cuisinier parfait - Quescrem

Les 6 compétences du cuisinier parfait

Quelles sont d’après vous les compétences d’un bon cuisinier ? Elles sont à n’en pas douter nombreuses et très variées. Bien que la perfection n’existe pas, un bon cuisinier doit être non seulement un professionnel possédant de solides connaissances des techniques culinaires, mais avoir aussi certaines aptitudes que nous avons réunies dans les 6 compétences du cuisinier parfait.
Que vous soyez un cuisinier formé dans une grande école nationale de cuisine et d’hôtellerie ou autodidacte, vous aurez remarqué que pour surmonter les défis que vous rencontrerez au cours de votre carrière vous devez disposer de certaines habiletés à ajouter à votre formation, passion et amour pour votre métier.

 

  1. L’adaptabilité

    Le cuisinier parfait est flexible et s’adapte aux besoins et aux demandes de ses clients

    Être adaptatif signifie être plus flexible, tenir compte des besoins diététiques et gastronomiques de vos clients et s’adapter et se réinventer à partir de ceux-ci. En outre, les clients d’aujourd’hui sont très différents de ceux d’il y a quelques décennies, ils sont mieux informés et sont influencés par les nouvelles tendances en matière de gastronomie et de nouvelles techniques culinaires. Voyez cela comme quelque chose de très positif. Le fait que le client soit mieux informé vous pousse à vous améliorer et vous adapter en permanence et à ne pas stagner dans votre profession.
  2. La constance

    Le cuisinier parfait prend soin de tous les détails service après service

    La constance, l’effort et le travail quotidien dans la cuisine sont quelques-uns des « ingrédients » essentiels que tout cuisinier doit incorporer dans son catalogue d’aptitudes. Aucun jour n’est moins important qu’un autre dans la gestion quotidienne d’un service de cuisine, et quel que soit le jour le soin du détail est essentiel. Cette constance demande un grand engagement et une véritable vocation et amour pour le métier de cuisinier, car sans eux les longues journées qui se succèdent seraient difficilement supportables.
  3. La créativité

    Le cuisinier parfait crée des plats et des expériences gastronomiques à partir de ses recherches

    Chez le cuisinier, le processus créatif procure de grandes satisfactions et ceux qui font partie de cette profession le savent bien. Quelle émotion de voir ce qui était en principe une idée, une saveur ou une texture inattendue devenir un plat nouveau et une formidable expérience gastronomique pour vos clients. Mais attention ! La créativité à elle seule n’est rien, elle doit être accompagnée de connaissances solides des techniques culinaires et des matières premières travaillées. Tenir un registre ordonné des tâches créatives et de leur évolution (notes, images, ébauches…) peut s’avérer très utile, qui, ajouté à l’expérience personnelle que vous acquerrez au fil des ans, fera de vous un véritable créateur gastronomique.
  4. La recherche

    Le cuisinier parfait se soucie de connaître les tendances de la gastronomie mondiales et locales

    Approfondir dans la connaissance de nouvelles tendances culinaires, saveurs et ingrédients et des différentes combinaisons entre eux fait partie de votre formation permanente tout au long de votre vie professionnelle. Ne pensez pas que cela vous éloigne de votre identité ou de votre style personnel dans la cuisine. Loin de là, ce sera l’un de vos outils essentiels pour renouveler votre style et lui imprimer plus de caractère. N’oubliez pas non plus que la recherche culinaire n’a pas de sens si vous vous éloignez de la référence de la gastronomie traditionnelle et locale, car le métier de cuisinier implique de respecter et de connaître les ingrédients de base en cuisine.
  5. La précision et la responsabilité

    Le cuisinier parfait est très méticuleux dans son travail ; il prend très au sérieux les durées et les températures de cuisson

    Le métier de cuisinier demande une grande méticulosité dans toutes les préparations, des plus simples aux plus complexes. La maîtrise des techniques et des processus culinaires nécessaires dans toute préparation est très importante dans cette profession. Vous devez bien connaître les pourcentages exacts des ingrédients, les températures adéquates, les temps d’exécution d’une quelconque préparation et la sécurité et l’hygiène de chaque processus. Tout cela demande une grande responsabilité de votre part, puisque vous manipulez des aliments qui vont être consommés par vos clients.
  6. La prévision et la planification

    Le cuisinier parfait prévoit à l’avance tous les besoins en cuisine

    Gérer une cuisine professionnelle est très complexe du fait de la diversité de préparations qui y sont réalisées. Il faut beaucoup de prévision et de planification pour que toute la machinerie fonctionne parfaitement. Il est évident qu’une personne ne peut pas tout faire à elle seule, c’est pourquoi une organisation parfaite est nécessaire pour coordonner les différentes équipes de travail et les postes (saucier, entremétier, chambre froide et pâtisserie). S’en sortir avec brio lors de votre première journée dans une cuisine professionnelle demande une bonne connaissance de vos tâches assignées, mais gardez un œil sur le reste de l’équipe ! C’est la seule façon d’anticiper d’éventuels problèmes ou dysfonctionnements et de répondre à tous les besoins du quotidien.

 

Ces 6 compétences du cuisinier parfait vous aideront sûrement à atteindre vos objectifs professionnels dans la cuisine et à surmonter les défis que vous aurez à affronter au cours de votre carrière dans l’hôtellerie. Avez-vous ces compétences ? Pensez-vous qu’il manque dans notre liste une compétence indispensable ? N’hésitez pas à nous le dire.